marie-martine mestre

Arrète de ...

" Arrete de tourner aussi fébrilement le moulin des paroles,

il ne moudra nul grain pour le pain d'une amitié.

Arrète de faire miroiter ton savoir en me posant tant de questions,

il ne chantonnera pas comme l'eau du ruisseau qui fait rêver et penser. 

Arrète de faire tant de bruit avec les mots qui se pressent hors de ta bouche,

il ne me donne pas envie de te connaître plus avant."

C'est ce que j'avais envie de dire à ce garçon qui me ramenait pourtant si gentiment à la gare



28/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres