marie-martine mestre

BON COMME DU BON PAIN !

Tranquille, avec tout son temps devant lui, il prend la tranche de pain que je lui tends, la regarde, tâte la mie pour en éprouver le moelleux, l'approche de ses narines pour la humer longuement, la tortille un peu pour en éprouver la texture, examine patiemment sa croute....Son visage est tout rond, comme une brioche, il est même tout rond de corps au point qu'il me ferait presque penser à un bonne miche de pain blanc avec son tablier et sa veste... deux jours avant j'avais acheté un pain que j'avais trouvé tellement bon, mais je ne me souvenais plus du tout de son nom ! Et comme j'en voulais encore, j'avais trouvé plus simple de lui en apporter une tranche pour qu'il indique à sa vendeuse lequel me fournir ! Il a parfaitement su le reconnaître, avec tant de gentillesse et de bonté dans le regard, je dirai tant de respect et d'amour pour son pain ! Depuis, il est devenu "mon" boulanger !!! Dans mon village natal, nous avions notre boulanger. Depuis que j'habitais dans une ville, je n'avais plus de boulanger, achetant au hasard... Bon maintenant je me sens vraiment installée à Valence, puisque j'ai "mon" boulanger !

19 septembre 2012



19/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres