marie-martine mestre

DOUCEUR POUR FINIR L'HIVER : LE VIN D'ORANGES

 

VIN D'ORANGES, un apéritif fait maison

 

Pour 3 bouteilles de 75 cl de vin blanc doux (bergerac, sauterne, gewurtztraminer...) :

il vous faut 3 belles oranges bio, non traitées après récolte, une quinzaine de clous de girofle, 1 cuillerée à café de cannelle en poudre, 2 sachets de sucre vanillé, 1 belle poignée de fleurs sèchées de camomille (en pharmacie ou magasin bio), les écorces de 2 belles oranges bio que vous aurez épluchées, débarrassées de leurs peaux blanches, et mises à sécher dans un four tiède (ou sur le radiateur) avec juste un petit coup de "dorage" à la fin du séchage, pour en corser le goût. 4 ou 5 cuillères à soupe d'alcool blanc pour fruits à verser dans le vin en même temps que les oranges.

Quand vous en serez à la mise en bouteilles, il vous faudra 1 verre d'alcool blanc, et env 200g de sucre pour faire le sirop. 

1 grand bocal, 1 entonnoir, un grand saladier, 3 jolis flacons en verre pour y verser le vin prêt à déguster, des étiquettes.

 

Préparation : Prenez un très grand bocal, ou n'importe quel récipient qui ferme bien pouvant contenir tout cela le temps de la macération :  de 3 semaines à ...comme vous voulez, mais pas trop longtemps tout de même !. Piquez les oranges avec les clous de girofle, faîtes encore d'autres trous dans la peau des oranges avec la pointe d'un couteau pour que le vin pénètre bien. Ajoutez les écorces brunies.  Versez le vin dessus, ajoutez le sucre vanillé, la cannelle et les 4 ou 5 cuillerées d'alcool blanc.  Remuez. Fermez bien et laissez macérer à l'obscurité au frais en donnant un mouvement au bocal de temps à autre pour "réveiller la macération". Ces préparations magiques, c'est comme les princesses devenues léthargiques, dans les contes de fées ! Ah ! vous ne le saviez pas ? Les contes de fées sont des enseignements d'Alchimie...

Personnellement j'utilise un grand bocal de confiseur pour la macération que j'ai laissée durer 3 mois. Quand j'en suis au filtrage je verse le vin dans un saladier à l'aide de l'entonnoir, en me faisant aider sinon c'est un peu galère pour ne pas renverser du précieux nectar ! Puis j'ajoute le sirop que j'ai fait avec environ 200 gr de sucre et un peu d'eau, juste de quoi mouiller le sucre pour qu'il cuise quelques minutes. Je remue pour que le sirop se fonde bien, et j'ajoute 1 verre d'alcool blanc. 

Ah ! je vais vous confier mon petit secret, qui donne une touche spéciale à mon apéritif : 1 bonne pointe de couteau de piment d'Alep que l'on trouve dans les épiceries arméniennes. Je l'ajoute au même moment que les autres épices ! Le piment d'Espelette doit très bien marcher également !!! Laissez encore macérer 24 h dans le saladier, puis mettez en bouteilles... De jolies bouteilles transparentes récupérées d'autres apéritifs ou dans un vide-grenier, cela fait merveille car le liquide doré miroite dans la lumière. Si vous prenez le soin de dessiner de coquettes étiquettes, c'est le top !    Vous aviez préparé du vin de noix ? Alors, là, les deux flacons côte à côte son parfaits, lorsque vous proposez un apéritif ! Ce petit côté "fait maison" est vraiment réjouissant pour vous et vos invités...  Bon, bon, suivant la formule consacrée "à consommer avec modération", mais ne vous privez pas de déguster en vous réjouissant les papilles !

Au mois de juin, je vous donnerai la recette du vin de noix.

 

 



09/03/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres