marie-martine mestre

UN LONG SERPENT ROUGE

Entre Tours et les Eyzies en Dordogne, nous nous sommes émerveillés de suivre un long serpent rouge vif chatoyant ... Le soleil nous accompagnait, la voiture roulait allègrement sur les nationales toutes verdoyantes...

Presque personne, ce qui nous laissait à l'aise pour profiter du plaisir de regarder tout autour de nous... Presque tout au long des routes, des bandes de coquelicots d'un rouge éclatant, ourlaient les champs de blé d'un vert encore très doux, sur un m de large...! Une splendeur de rouge, parfait pour Amitaba ! comme si nous suivions un chemin de fleurs pour nous amener jusqu'à Dhagpo, vers Shamar Rimpoché !

J'aime voir les coquelicots fleurir nos routes de nouveau, se nicher par touffes au creux des fossés, resplendir sur les talus, illumniner le pied d'un mur ou un coin de champ....Ils ont un petit air impertinent par leur couleur et naïf par leur manière de se dresser sur leurs tiges veloutées... Fleurs de velours et de soie aux pétales chiffonnés ! 

En haut lieu, on incite les paysans (on a encore le droit d'utiliser ce mot ?) à semer des fleurs, les coquelicots en particulier, un peu partout dans la campagne, pour que les abeilles trouvent à butiner et les oiseaux des graines à grapiller...En ville même, des plates bandes de fleurs, escholzias, cosmos et coquelicots mêlés, animent le paysage urbain, donnant leurs chances aux abeilles citadines ! C'est vraiment réjouissant de penser à ces ruches installées sur les toits ! Une de mes amies, principale d'un collège de banlieue parisienne, m'a offert un pot d'un miel succulent produit par des pensionnaires inattendues de son collège : des ruches en pleine effervessence avec les allées et venues des abeilles butineuses... C'est pour elles qu'on fleurit les allées et les abords de ce collège ! Un prof se charge de la récolte ! C'est daillleurs à Paris même que ma fille est devenue apicultrice diplomée en s'occupant des abeilles du Jardin d'Acclimatation...   J'ai été ravie d'apprendre qu'une grande marque de "petit beurre nantais" fait cultiver du bon blé pour préparer ses  biscuits sans oublier de semer des coquelicots ! Vous vous souvenez de ces biscuits, dentelés sur les bords... Nous mordillions les 4 coins l'un après l'autre pour notre goûter... Un vrai rituel pour le plaisir du goûter !!!

Aviez-vous mal à la gorge ? Bonne maman gardait sans doute quelques unes de ces pastilles rouges au coquelicot pour adoucir votre gorge en la suçant lentement !!!

Un rêve : si le coquelicot adoucit les gorges enflammées, il peut peut-être adoucir les moeurs des automobilistes enragés sur les routes !!!



03/07/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 178 autres membres