marie-martine mestre

L'INDIVIDUALISATION DANS LE NID

TOUTE LA VIE DANS UN NID

A quoi ça ressemble, un nid ?

Un couple d’oiseaux rassemble des herbes, des brindilles, des bouts de laine ou des poils d’animaux, dans un buisson, au creux des branches, à ras du sol. Puis les entrelacent en formant une coupe plus ou moins profonde et ronde… Et ça devient un réceptacle, bien colmaté par de la terre humectée de leur salive….Le couple Il-l’oiseau, Elle-l’oiseau  participent à la Vie, à leurs manières et savoirs d’oiseaux… Elle va pondre et couver les œufs bien au chaud sous ses ailes à l’abri dans le nid. Lui part à la chasse pour se nourrir et la nourrir sans qu’elle abandonne les œufs, ces promesses d’oisillons bientôt pépiants au bord du nid. Par moments, c’est lui qui couve pour qu’elle aille se dégourdir et s’ébrouer toutes plumes au vent… Les bestioles parasites en seront pour leurs frais, expédiées dans d’autres paradis !  A terme, les œufs vont se fendiller et les coquilles vont se casser libérant chacun un petit un peu pataud, qui va vite se mettre à piailler pour obtenir les vers et les moucherons dont il a besoin pour grandir et devenir un beau gaillard ailé, ou une belle oiselle !

 

Chaque nid m’a enseigné ce qu’est l’individualisation…

Bâtie par la femelle et le mâle, la coupe du nid est la même pour tous les œufs pondus par ce couple. Mais chaque oiseau se développe puis émerge de sa coquille personnelle, chacun réclamant la nourriture dont il a besoin à grands renforts de piaillements pour se faire remarquer personnellement au moment où les moucherons et les vers arrivent, livrés par leurs parents. Chaque coquille a permis à un oiseau de se former : un, différent et bien équipé, parmi les autres de la couvée. Quand les ailes auront poussé, il vont s’élancer hors du nid et chacun vivra sa vie à lui. Car même s’ils restent en bandes, chacun aura sa vie à lui, son compagnon ou sa compagne, son nid et ses petits !!!

 

Des petits nés chacun dans le même nid, sous l’attention bienveillante des parents, Père-Mère, Soleil-Terre, destinés à devenir des oiseaux menant chacun leur propre vie, même si leurs vies c’est de perpétuer l’espèce ! Pour nous les êtres humains, la différence c’est que nous avons à devenir conscients de ce mouvement vital de notre individualisation pour incarner « notre étincelle d’Esprit en en devenant responsable » !



09/06/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres