marie-martine mestre

LA BOMBINE ARDECHOISE

On était pas bien riche, en Ardèche, mais les pommes de terre poussaient bien dans les jardins, et on savait s'en nourrir de multiples façons sans avoir l'impression de ne manger que cela... Des plats simples, savoureux, réconfortants après une journée dehors dans le froid et l'humidité... il y a aussi les miques, les criques...

 

pour 4 ou 5 : 1 kg de pommes de terre à chair qui, sans devenir farineuses, se tiennent à la cuisson et deviennent fondantes... 2 feuilles de laurier, une dizaine d'olives noires, 1 oignon, 2 cuillerées d'huile d'olive...

 

Coupez les pommes de terre épluchées en cubes moyens, disposez les dans une casserole à fond épais... L'idéal serait d'utiliser une casserole en fonte noire comme autrefois, mais une casserole à fond épais fera bien l'affaire...Glissez les feuilles de laurier, les olives noires entre les cubes, salez, poivrez, arrosez d'huile... Avec le dos d'une cuillère tassez un peu les pommes de terre, versez de l'eau sans recouvrir tout à fait, et laissez cuire à feu doux après ébullition... Entre 1 demie heure, si vous êtes pressés, à un bonne heure si vous aimez les plats plus mitonnés...Ajoutez un peu d'eau si nécessaire, car il ne faut pas que le plat se dessèche en cuisant. Surtout ne le laissez pas cramer ! Si ça attache un tout petit peu en fin de cuisson, c'est parfait !!!   bien sûr vous pouvez éparpiller un peu de thym et même d'origan sur vos pommes de terre avant de les cuire. En fait vous ajoutez les herbes qui poussent près de chez vous, dans la nature ou au jardin, mais le laurier reste indispensable !

 

Vous entendez le vent courir sur les toits, la pluie rebondir sur la terre, le thermomètre dégringole ? La bombine dégustée en famille, entre amis, va vous donner du bon chaud au ventre tout en vous restaurant simplement...Très économique, en plus !

Si vous la voulez un peu plus riche, vous pouvez mettre des oignons émincés et quelques lardons au fond de la casserole pour les dorer légèrement avec l'huile. Si vous avez trouvé un cep au cours d'une ballade enforêt, détaillez le au milieu des cubes de pommes de terre. utilisez des bollets secs achetés en sachet au marché ou au super marché... Quelques champignons de Paris au chapeau blond, c'est pas mal non plus, la saveur et le parfum du champignon se marie très bien avec ceux de la pomme de terre....

Bien sûr, certains gros gourmands ajoutent de l'agneau ou du porc, ou du boeuf en petits morceaux....Mais, en le faisant,  on perd un peu de l'allure bien campagnarde et simple du plat avec lequel les mamés de l'ardèche aimaient nourrir et régaler leur maisonnées...

Allez, de toute façon, plein de bonheur en retrouvant ce goût tout simple d'une nourriture sans chichi !



10/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion