marie-martine mestre

LE VERCORS TOUT EN DOUCEUR

 

C’est à une randonnée que je convie vos papilles à travers cette recette de douceur vraiment délicieuse et qui fera un bel effet en fin d’un bon repas, digne d’un pâtissier de renom !!!

 

Pour 12 personnes :  50 cl de crème fraîche liquide  -  2 sachets de sucre vanillé  -  6 cuillères à soupe de sucre en poudre  -  4 œufs  -  25 à 30 noix décortiquées puis passées à la moulinette-râpe à fromage  -  2 grosses meringues que vous casserez en morceaux  -  25 à 30  cl. de caramel liquide, fait maison ou en flacon du commerce -  1 pincée de sel.

Ces proportions vont vous permettre de préparer 12 parts généreuses de Vercors…

Prévoyez 2 moules, car la préparation devient abondante au fur et à mesure des étapes ! Moule en téflon, à charlotte ou à cake. Le petit moulin à fromage en métal, avec une roue comme une roue tournante pour une souris en cage, qui permet de râper le fromage, le chocolat, les noix ou les noisettes sans sortir un matériel encombrant. 1 batteur avec 2 « fouets  pour chantilly,» en métal. 1 grand saladier à entreposer au frais avec la crème et les fouets en métal 1 heure avant de commencer.  Prévoir de la place dans le congélateur…

 

Préparation :

 

-         Battre la crème fraîche en chantilly au batteur. Vous pouvez ajouter un peu de « fix-chantilly » avant la fin comme idiqué sur le sachet pour faire bien prendre la chantilly, mais ce n’est pas nécessaire si vous avez tout bien mis au frais !!!

-         Ajoutez et mélangez délicatement le sucre vanillé, le sucre en poudre et les jaunes d’œufs

-         Battez les blancs en neige et incorporer les délicatement à la crème en les ajoutant par petites quantités et en soulevant la crème de bas en haut. La légèreté du dessert dépend en partie du soin que vous prendrez à ajouter les blancs en neige sans les « casser » et  par petites quantités.

-         Tapisser un des deux moules, fond et côtés, avec le quart du caramel liquide. Et répartir le quart de la crème obtenue…C’est tentant n’est ce pas !!!  vous pouvez goûter juste un peu, mais il faut qu’il en reste assez pour faire le gâteau glacé !

-         Mettre ensuite la moitié de noix râpées et concassées, des morceaux de meringue, nappez de belles cuillerées de caramel.

-         Répartissez une autre belle couche de crème sur le tout..  Recommencez avec le deuxième moule.

-         Congelez 24 h à l’avance, au minimum. 

 

Pour préparer du caramel liquide : mettez 30 sucres avec un peu d’eau dans un casserole à fond épais et faîtes chauffer et fondre le sucre en remuant doucement votre casserole… Cela prend un peu de temps avant que le sucre ne fonde et prenne couleur, mais ne cessez pas de remuer doucement votre casserole pour que le fond reste nappé…A portée de main vous avez un verre d’eau mélangé à 1  cuillerée à soupe de vinaigre. Dès que le caramel prend une couleur mordorée et s’épaissit, retirez du feu et versez précautionneusement  de l’eau vinaigrée sur le caramel, remuez pour que le caramel « s’éteigne » et devienne liquide, un peu sirupeux… N’attendez surtout pas qu’il brunisse, car il deviendrait amer ; il faudrait tout recommencer… Le flacon de caramel liquide n’est pas très cher et vous économisera de la patience !!! Il vous en faudra 2, en fait car il ne faut pas lésiner sur la quantité, garantie du goût délicieux que ça prendra pendant le repos au congélateur !

 

Sortez le VERCORS du congélateur, ½ heure avant de le déguster, ou moins longtemps avant suivant la T° ambiante. Plongez le moule quelques secondes dans une cuvette d’eau tiède, et démoulez en le couvrant d’un plat à cake puis en retournant le tout…Le dessus a un aspect marbré, vous disposez des morceaux de meringue qui vont simuler les rochers que vous rencontrer lors de vos randonnées dans le Vercors…Ou des dragées, des fleurettes en sucre aux tons pastels avec leur feuilles, ou ce que votre imagination soufflera à votre gourmandise pour telle ou telle célébration…

 

Si vous ne dégustez qu’un seul Vercors lors du repas, le deuxième attendra patiemment son heure au congélateur, recouvert d’un film plastique….

Ce gâteau glacé fait un peu penser à un vacherin, mais c’est un VERCORS !

 

Voilà, c’est une recette que m’avait transmise Clotilde, une amie, et je suis contente de vous la transmettre à mon tour!  Nous en avons dégusté plusieurs lors des fêtes !!!



24/01/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres