marie-martine mestre

lundi 14 mai

      Les lauriers roses du jardin ont vraiment souffert du gel, leurs branches restent nues, au point que ça me désolait de les voir ainsi. Jusqu'à ce matin...Hier, j'avais mis des graines de haricots à tremper dans l'eau pour les attendrir et qu'ils germent plus facilement. J'ai de tellement mauvais souvenirs des pieds bas qui abritent de sauvages aoutâts, méchants au point de piquer nuit et jours, que je ne pourrai jamais en faire pousser.  Surtout qu'en plus il faut se baisser pour les récolter !  Les grimpants, ça me parait tellement plus civilisé ! Comme je cherchais des tuteurs parmi  les bambous des années précédentes, je me suis dit que j'allais gagner du temps en faisant grimper mes "haricots à rame Phénomène" sur les branches nues des lauriers roses ! Et  puis ça les "habillerai", ces pauvres branches !

Donc, ça y est les graines sont en terre par poquets de 3 !  Cela me ravi au plus haut point ! J'ai déjà la vision des bonnes salades niçoises que je pourrai servir à mes amis, médusés par la tendre qualité de mes haricots verts !!!  Haricot à rames Phénomène ! Rien que ça !

Il faut dire que c'est la première fois que je sème des haricots... Alors, les voir grandir le long des branches des lauriers et s'élever de 3m et porter belles et abondantes gousses vertes, c'est une perspective bien réjouissante ... Même si j'avais planté un liquidambar au fond du jardin qui avait bravement fait ses 15 m en 12 ans avant d'être détruit par des brutes de bulldozer



14/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres