marie-martine mestre

MELON BRUGNON MIRABELLE

Trois divines confitures !!! Toutes simples, en plus !!!

 

MELON Citron Menthe Fraiche :

 

Trouvez au marché un gros melon bien à point et un citron bien mûr.  Au jardin, allez cueillir un petit bouquet de menthe fraîche. Vous voilà parés pour réaliser cette merveille de confiture !

Divisez votre melon en 6 ou 8, enlevez l'écorce, et coupez la chair en petits morceaux. pesez, celle-ci puis déposez les morceaux dans un saladier. Couvrez de sucre en prenant environ 700 gr de sucre pour 1 kg de chair... Arrosez de jus du citron pressé. Rincez la menthe que vous secouez bien pour l'essorer, puis ciselez la comme du persil au dessus du melon au sucre... Remuez et laissez mariner à peu près 12 h...

Au bout de ce temps vous pourrez mettre la confiture à cuire, en remuant de temps à autre...D'abord un peu doucement pour que le sucre pénètre bien la chair du melon en se mariant aux parfums c'tron/menthe... le sirop reste encore fluide et clair... Feu plus vif, au bout d'un quart d'heure environ, pour augmenter la t° de cuisson... Surveillez bien, ne quittez plus ni la casserole ni la cuillère en bois pour remuer en évitant que la confiture ne se mette à déborder...! ça m'est arrivé, pas amusant du tout à nettoyer ! car il faut attendre que le tout refroidisse, puis laver soigneusement la casserole une fois que le melon et son sirop sont mis à l'abri dans le saladier ! Laver aussi soigneusement le dessus de la cuisinière, et même le sol !!! Puis reprendre la cuisson à presque zéro en faisant très attention, cette fois...  Pour tester le degré de cuisson, il faut placer une assiette propre près de la cuisinière, ainsi qu'une cuillère à soupe... Regardez bien les bulles que fait la confiture en cuisant : au début de l'ébullition, les bulles sont fines et presque blanches... Puis les bulles deviennent plus grosses et dorées, si vous plongez la cuillère en bois dans la casserole, le sirop va couler un peu plus épais, un peu plus lentement. Déposez un peu de ce sirop dans l'assiette froide et observez bien : cela va faire une petite flaque dont les bords vont s'arrondir sans s'étaler plus !  A ce moment là, on peut se dire que ça va être à point ! tournez encore votre confiture en baissant le feu.. Du bout du doigt prenez un peu de la petite flaque tiédie, et goûtez  : si ça a un peu épaissi, c'est parfait ! Eteignez de suite, car la cuisson va très vite et risque de brûler, ce qui serait bien dommage...Vous avez bien sûr préparé des pots en verre et leurs couvercles à portée de main, bien propres et secs, un torchon un peu humide, et une louche...Remplissez vos pots et fermez les bien au fur et à mesure. le torchon va vous servir à enlever les traces de donfiture collante sur les pots. Dès qu'ils sont tous pleins, vous les retournez couvercle contre la table... Attendez que la confiture refroidisse avant de les remettre à l'endroit, ceci pour être certain(e) que la confiture bouillante a fini d'aseptiser le pot, et que l'air du dessus est passé à travars la confiture. Et voilà, une jolie étiquette sur chaque pot, et vous pouvez contempler cette confiture de melon dorée à souhait !   Un dernier conseil : quelque soit le fruit choisi, vous avez intéret à cuire pas plus de 1 kg 500 à 2 kg maximum à la fois... Cela rend l'opération moins longue et délicate, et vous pouvez mieux varier les confitures en prenant des fruits différents !

 

BRUGNONS DORES A A LAVANDE :

 

Dénoyautez 1 kg 500 de beaux brugnons mûrs mais pas trop... Les peler ? oui, si la peau s'en va bien... De toute façon lavez-les bien ! Une de mes amies, fais systématiquement tremper ses fruits dans une cuvette d'eau fraiche aditionnée d'une c à café de bicarbonate de soude (10 minutes) puis les rince avant de les couper en morceaux. Elle me dit qu'elle est chaque fois étonnée de constater le léger dépot restant au fond de la casserole, résidu de pesticides et autres...

Pesez la chair des brugnons, mettez là aussi environ 750 g de sucre dans un saladier, parsemez de beaucoup de fleurs de lavande sèche, mélangez, ajoutez les fruits et remuez bien avant de laisser macérer au moins 12 h...  J'ai utilisé de la lavande sauvage que mon amie Catherine avait cueillie au grand soleil des montagnes audessus de Chaudebonne près de Nyons..Un vrai poême olfactif et visuel, enchanté par les infatigables cigales ! Faîtes cuire ensuite en suivant le même procédé que pour le melon !  Cette confiture là va être d'un or plus brun avec un parfum qui chante la Provence !!!  Anaïs, une autre amie, m'a fait goûter à sa confiture de brugnons parfumé eau romarin !!! Pas mal non plus !!!

 

 

MIRABELLES AUX GRAINES DE FENOUIL ET DE CORIANDRE :

 

Prenez de "vraies" mirabelles dorées, piquetées de rouge, parfumées et sucrées à souhait... Mais pas mollassonLavez-les, enlevez les noyaux, pesez, et laissez macérer avec les 2/3 du poid en sucre... parsemez de graines d'anis et de coriandre pilées... N'utilisez pas de graines déjà en poudre, car elles auront perdu de leur parfum et de leur pouvoir...C'est dailleurs valable pour toutes les graines dont on épices plats et gateaux...Laissez mariner, puis cuisez la confiture comme dit précédemment....Cela fait un troisième délice à découvrir, à contempler... Cette confiture se montre toujours aussi ensoleillée que les deux précédentes, avec des nuances de couleur et de saveurs bien différentes !!! 

Bons petits déjeûners ou goûters pour cet hiver !!!



10/09/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres