marie-martine mestre

MES CHAUSSURES

Je rêve...

Enfin, mes jambes rêvent qu'elles peuvent marcher pendant des heures dans la montagne parmi les fleurs du chemin, près de la source, sous le soleil très doux...

 

Tout va bien !

 

Pourtant ça commence à ronchonner, à rouspéter là en bas au bout des jambes, là où mes pieds s'étaient glissés dans mes chaussures.

De bonnes chaussures, tout de même !

Mes chaussures protestent et disent, la gauche et la droite ensemble, qu'elles veulent rester assises à siroter une limonade sous la fraîche d'un grand chêne. Qu'elles en ont assez de la poussière, des kilomètres sans fin, de la chaleurs qui sèche le cuir...Et d' être les éternelles oubliées...

Une dame ange, masseuse de profession, arrive subrepticement et se met à triturer mes récalcitrantes, à les patasser et les pétrir des deux mains, la droite et la gauche tout pareil, avec un cirage magique aussi onctueux qu'un Rouge Baiser....  "Oh merci, Madame ! lui dirent elles en lui tendant un bouquet d'amour, tenez, c'est pour vous !!!"

Elles n'en peuvent plus de bien être, et les voilà qui me sautent sur les épaules puis sur la tête ! 

 

Elles ne voulaient plus me porter. Elles voulaient que je les porte, comme on porte un chapeau !!! Avec des plumes peut-être ???

 

c'est ce que j'ai pondu ce soir, en respectant quelques contraintes, lors de mon premier slam, au Cause Toujours !!! je suis arrivée par hasard dans cet atelier, et je me suis enhardie à déclamer face au public !!! c'était amusant et stimulant ! Il se passe constamment quelque chose de sympa dans ce café associatif !!! On peut même y manger !

 

Le CAUSE TOUJOURS

8 rue Gaston Rey à Valence

près de la Place Saint Jean au bout de la Grand Rue



28/04/2016
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres