marie-martine mestre

PANINI

Panini ! j'aime bien ce mot, il a une sonorité amusante !

Ce matin, juste un café au lait pour petit déjeûner, puis un déjeûner fantôme à midi... Beaucoup de choses à faire toute la journée et notamment la plantation d'un connifère, le déplacement d'une bignone. C'est le temps idéal pour que les racines se trouvent bien à leur aise en terre. Pas de gel, de l'humidité mais pas trop, la terre est meuble....Tout ça pour vous dire qu'en allant faire des courses en ville vers 18 h je me suis mise à avoir faim, une grosse faim, mais une vraie grosse faim ! Un faim de louve !!!  Une bonne odeur de fromage fondu, un peu grilloté m'a alertée, narines déjà frétillantes !  Je passais juste devant une petite boutique ouverte à tous les vents de la rue, une armée de paninis attendaient que passe une grosse faim de louve !  "Un panini jambon fromage, s'il vous plait !!!" Le monsieur de la boutique glisse un panini dans son appareil électrique pour le faire griller... moi sur le trottoir, lui un peu perché dans sa boutique juste en face de moi. Nous attendons en nous faisant des sourires...lui des gentils sourires qui me disaient "vous allez voir, vous allez vous régaler !" et moi je sentais mes crocs pleins d'impatience, les papilles déjà réjouies ! Vous pensez ! cette bonne odeur de fromage en train de fondre envahissait tout ce coin de la rue piétonne...

ça y est, je le tiens mon panini ! enveloppé dans un sac en papier, deux serviettes à la main pour le croquer  sans me brûler....  Hououommm ! c'est bon, j'en ai plein la bouche, c'est chaud, fondant, craquant....Une deuxièmme bouchée m'apporte autant de bonheur que la première... Idem pour la troisème... ça va être le tour de la quatrième... mais le panini est déjà moin chaud, moins moelleux, j'ai l'impression que mon estomac regarde ce machin avec de moins en moins d'enthousiasme, le coeur au bord des lèvres, comme si j'avais avalé du caoutchouc pour me bloquer l'oesophage... le fromage ne coule plus, en devenant tiède il prend une drôle de consistance, un drôle de goût....Je regarde mon panini avec l'impression qu'il est en train de me trahir... Et tout à coup, je comprends !!! Ce n'est pas du comté, ni du gruyère, ni du lerdaamer, ou autre chose qui aurait vraiment un nom de vrai fromage...Un article lu il y a quelques temps me revient soudaine en mémoire... On y lisait qu'on avait inventé une espèce de matière qui avait l'air d'être du fromage, en avait un peu le goût quand il est chauffé pour garnir pizzas, panini et bien d'autres nourritures, mais qui ne pouvait mériter le nom de fromage... Autorisé par la pourtant très sévère société "Drugs and Foods" aux USA, et sans doute en France maintenant...ça ne coûte pas grand chose à l'achat pour les fast food ou les industries de la bouffe. Mais ce "pas très cher" ne se répercute pas sur le prix qu'on fait payer aux clients qui n'y voient que du bleu....  Je parle du fromage qui entrait dans la composition du panini, mais je pourrai tout autant parler du pain  histoire de m'indigner un peu plus...  C'est le chien d'un zonard qui a mangé l'autre moitié. Il n'a pas eu l'air de s'affoler, il devait aussi avoir très faim......

Ce n'est pas possible une nourriture pareille ! elle ne nourrit pas, mais sûrement qu'elle pourrit les estomacs si on s'y abonne un tant soit peu, sans vraiment le savoir. De prime abord, elle a l'air de faire plaisir, mais c'est de la nourriture qui ne rend pas heureux... Et qu'on ne me dise pas qu'il y a des gens bien contents de pouvoir se payer au moins ça, car c'est faux ! Avec les 3€20 du panini on peut s'acheter un morceau de pain, une tranche de jambon et sûrement une pomme ou une banane....C'est ce que je ferai la prochaine fois...!

valence lundi 19 novembre.



19/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion