marie-martine mestre

PIRATAGE !

Un frizouillis de fenouil vert tendre fièrement dressé bien au milieu, de chaque côté un attendrissant bouquet de persil frisé, sur le côté 4 petites billes cuites à la vapeur : de minuscules pommes de terre vraiment bien rondes....  ça pourrait presque faire la base d'un mandala élaboré par une petite fille pour faire joli dans les hors d'oeuvre... Eh bien non !!!  Stupeur, car au milieu de l'assiette un tas de choucroute marron terne, vraiment pas appétissante comme toute honnête choucroute se doit de l'être...Cette pauvre choucroute avait dû passer bien trop de temps dans le chaudron à cuire et recuire, accrochant au fond tant qu'elle pouvait...Et on avait dû gratter tout ce qu'on pouvait pour m'en extraire une part raisonnable... La tranche de lard affalée sur le bord de l'assiette ne donnait pas envie de se réjouir tant le gras en avait l'air bizzarre, la saucisse de Stasbourg en jumelage avec une petite morteau suintait l'acidité....Et cerise sur le gâteau, le cuisinier avait déposé une tomate provençale dans un coin... J'étais muette de stupéfaction devant cette assiétée pas du tout tentante...Dailleurs le restaurant était d'un triste....J'avais vraiment très faim, mais je n'en ai mangé qu'un  peu, réclamant du pain pour caler mon estomac... Le pain était dailleurs très bon ! Sans doute que le cuisinier s'était dit qu'en donnant un petit air provençal avec le fenouil, la tomate, le persil, ça rachèterait la déconfiture du plat alsacien. C'était bien gentil de sa part ! Mais non, je ne pouvais pas encaisser une pareille catastrophe de choucroute dans un restaurant où un "Maître" bien connu en faisait servir de magnifiques à ses hôtes, il y a peu.... Un vrai piratage de choucroute !

Pour me consoler et rire un peu, je me suis rappelée une histoire que des amis m'ont racontée il y a un bon nombre d'années. Ils formaient un groupe parti en voyage d'études en Thaïlande... Tout au long du séjour, il y eu de belles discussions, des échanges intéressants et fructueux avec l'entreprise locale qui les recevait. Cela s'était tellement bien passé que la société a voulu leur offrir un beau festin le jour de leur départ... Belle table, belles fleurs, belles jeune filles pour veiller à leur confort... Tous attendaient de délicieux mets exotiques, mais qu'elle ne fut pas leur surprise de voir arriver des jeunes gens portant de magnifiques plats de ....choucroute !  La société avait voulu honorer ces alsaciens pur jus !  Mais là où ils furent dans tous leurs états entre le rire et la déconvenue, ce n'est pas en commençant à déguster les saucisses du pays un peu particulières, mais  en découvrant que le plat était truffé de belles tranches d'ananas bien mûrs, parfumés et sucrés !!! Ils ont mis leur point d'honneur à dévorer la choucroute thaïlandaise sous les yeux de leurs hôtes ravis !!!  Dailleurs ils se sont dit que l'ananas en guise de lardons aiderait à bien digérer dans l'avion du retour !!!

valence le 23/02



23/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres