marie-martine mestre

Premier pas pour Compostelle

C'était hier sur un quai de la gare de Lyon-Part-Dieu.

Une grande femme aux cheveux gris assez courts, débarassée des kilo qui auraient pu entraver son allure de marcheuse, sac à dos bien dodu, de chaque côté les antennes que faisaient des cannes télescopiques... A ses côtés une femme plus petite et ronde, la natte de ses longs cheveux gris terminée par une fleur écarlate en soie !!! et bien sûr le sac à dos bien dodu avec les antennes des cannes !!! Elles riaient, remarquent Nymala ma tibétaine à 4 pattes qui va leur humer les pieds, histoire de savoir comment elles vont... Elles plaisantent, excitées comme des puces ! Oh j'ai oublié de dire qu'une coquille St Jacques ornaient leurs sacs !!! C'est évident : elles vont cheminer jusqu'à Compostelle. Elles ont l'air tellement réjouies que je leur souhaite bon pélerinage. Elles me demandent si j'ai déjà marché sur ce chemin et je leur explique que non,  que mes pélerinages sont plutôt intérieurs... que je viens d'animer un groupe de méditation à Blois.... Curieuses de savoir dans quelle voie, je le leur explique... "oh, nous sommes heureuses de vous rencontrer juste au moment de partir ! C'est un signe heureux "... Puis comme pour immortaliser cet instant : "Vous voulez bien que notre ami nous prenne en photo avec votre petit chien ? Ce sera la première photo de notre album de route !" et sans attendre la réponse, elles se placent bien devant la pancarte annonçant le nom de la gare, Nymala ne se fait pas prier et , postée devant elles, regarde l'objectif avec comme un sourire de fierté dans le museau... Le TGV arrive, bises à l'ami... juste au moment de monter dans le wagon, je leur souhaite un bon pélerinage tandis que j'aperçois une très jolie croix orthodoxe dans l'échancrure du pull de l'une d'elle... "Oh merci ! comment vous appelez vous ?" Je le leur dis, elles ajoutent "et moi c'est Yolande et elle c'est Marie-Madeleine !" avec tellement de petites étoiles dansantes dans le regard... Qu'elles aient voulu connaître mon prénom me touche, cela me donne l'impression qu'elles emmènent un peu de moi dans leur aventure pour les accompagner... émotion très fine que je leur exprime par un "que toutes les grâces vous accompagnent chaque jour..." Instant de lumineuse tendresse, très humaine, entre nous, inconnues à peine 10 minutes avant. Instant qui prend des allures d' éternité...



02/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres