marie-martine mestre

SALADES AUX FLEURS DU PRINTEMPS

Quand j'étais petite fille, mes parents avaient un jardin potager dans les Ruettes, derrière l'église... Juste au bord de la rivière qui entourait le village. Une toute petite maison plutôt délabrée s'était réfugiée juste en face de la porte du jardin, avec une pompe dans la cusine... C'est un très viel homme tout ridé et noir de crasse, un peu gitan, qui habitait là... Il fut mon premier enseignant "en art de la sauvagerie"... Les gens du village disait qu'il se nourrissait de pot au feu de corbeaux et de ragout de hérissons. Des heures et des heures pour cuire le corbeau dans son bouillon, mais ce n'est pas cela qu'il m'a appris !

"Tu vois ces fleurs violettes, elles sentent très bon. Tu peux les cueillir et les manger. Tu en manges 1 le premier jour, 2 le deuxième jour, 3 le troisième et ainsi de suite jusqu'à 10 le dixième jour. Ensuite tu diminues le nombre jusqu'au dixième jour où tu n'en manges plus qu'une; ça va te nettoyer le foie.

Petite, je péférais croquer les fleurs de lilas et celles de trèfles, les pattes des sauterelles et les tiges d'oseille sauvage, avec mes frères ! Mais depuis que je suis grande et que je fais la cuisine moi-même, je ne me prive pas d'ajouter des violettes, des pâquerettes, des fleurs de primevères à mes salades de printemps !  Prenez une belle laitue toute fraîche, quelques feuilles de pissenlits, et même quelques feuilles de violettes... Disposez les verdures nettoyées et soigneusement lavées dans un saladier transparent. Cueillez des fleurs de violettes, de primevères jaunes (les plus ordinaires), des pâquerettes, en particulier celles qui ont la pointe des pétales colorée de rose vif car ça fait un plus bel effet ! Evitez les endroits où les chiens ou autres font leurs pipis. Cueillez les fleurs à ras des sépales, passez-les brièvement à l'eau pour que leurs parfums et leurs vertus médicinales ne se perde pas, répartissez-les joliment dans votre salade. Apportez triomphalement votre saladier sur la table, faîtes admirer, assaisonnez avec la sauce sans moutarde préparée dans un bol à part, mélangez, dégustez !!!  En passant, faîtes un petit clin d'oeil à Dame Nature qui rend si attrayantes les richesses de sa pharmacopée naturelle...! Au dessert, vous pourrez vous régaler de beignets de fleurs de glycine, d'acacia ou de sureau ! Cet été, vous pourrez vous offrir le luxe d'ajouter des fleurs de capucine à vos salades après avoir ciselé 2 ou 3 de leurs feuilles dedans: elles ont une saveur piquante qui fait bien saliver et mieux apprécier la salade que vous dégustez....



08/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres