marie-martine mestre

TERRINE RIZ/COURGETTES

 

Toute légère et fraîche.

 

Si vous avez une grosse mémère courgette qui a poussé bien planquée sous une feuille, c’est idéal ! Elles ne coûtent pas cher au marché, achetez-la à condition qu’elle n’ait pas un âge très canonique TERRINE RIZ-COURGETTE

! Ou bien cette matrone courgette vient de votre jardin ou de celui d’un voisin qui se demande bien ce qu’il pourrait en faire ! Si la peau est très épaisse, il faudra l’éplucher. Sinon épluchez-la en laissant une bande de peau verte, une bande de chair blanche et ainsi de suite…Coupez-la en cubes que vous allez faire cuire à l’étouffée avec un peu d’huile d’olive au fond de la casserole. Cuire à l’étouffée cela revient à dire cuire à feu doux sans eau ou presque,  mais il faut surveiller de près… La courgette s’attendrit, rend son eau qui se réduit au fur et à mesure de la cuisson. A la vapeur ? Oh oui ! Pourquoi pas, c’est à essayer, mais il ne faudra pas faire égoutter la courgette après cuisson, pour qu’elle garde son eau et son parfum.

Vous avez un bon bol d’un reste de riz déjà cuit ? C’est parfait ! 5 ou 6 œufs, 2 ou 3 cuillerées de crème fraîche, 1 boite de ce fromage frais de chèvre : le Chavroux. Je n’avais que du gruyère râpé sous la main : 4 généreuses pincées, c’était la bonne dose ! Sel,  piment d’Alep (chez l’Arménien du coin !) ou piment d’Espelette. 1 ou 2 gousses d’ail émincé. Allez au jardin cueillir un bon fagot de ciboulette, un peu de persil, et surtout plusieurs tiges d’estragon aux belles feuilles. Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de menthe… Sinon allez dans le jardin du voisin ou de la cousine ! Ou au marché. Surtout ne soyez pas avare sur la quantité !

 

Préchauffez votre four à 200°.  Dans une terrine, mélangez vigoureusement à la fourchette la courgette cuite, le riz cuit, le Chavroux ou le râpé, la crème, les oeufs entiers, les épices. Ciselez pas trop finement toutes les herbes fraîches, effeuillez le thym, la gousse d’ail. Mélangez encore. Versez le tout dans un moule à Pyrex et enfournez. Four pas trop chaud pendant 30 à 40 minutes, puis four 220 ° pendant 10 minutes. Surveillez bien, car les indications de T° que je vous donne sont à revoir en fonction de votre propre four. Je n’ai qu’un petit four qui ne chauffe sans doute pas autant que les grands fours…ça ne doit pas dorer ou à peine ! mais être cuit, moelleux et frais en bouche à cause du mélange des herbes ! Laissez refroidir pour déguster à t° ambiante, ou tiède ou passé au frigo. Mais dans ce cas je crains que les saveurs des herbes s’atténuent au froid…C’est vraiment très simple, moelleux, nutritif mais pas bourratif, et pas onéreux du tout !!! Une prochaine fois, j’essayerai le même mélange courgette/riz en ajoutant une ou 2 boites de saumon en conserve avec un peu d’oseille ciselée, sans menthe ! Ou bien un mélange thon/tomates bien mûres avec l mélange courgette/riz.  Pour accompagner un barbecue, ou pour faire la base d’un pique-nique ça doit être super !

 

 

Toute légère et fraîche.

 

Si vous avez une grosse mémère courgette qui a poussé bien planquée sous une feuille, c’est idéal ! Elles ne coûtent pas cher au marché, achetez-la à condition qu’elle n’ait pas un âge très canonique TERRINE RIZ-COURGETTE

! Ou bien cette matrone courgette vient de votre jardin ou de celui d’un voisin qui se demande bien ce qu’il pourrait en faire ! Si la peau est très épaisse, il faudra l’éplucher. Sinon épluchez-la en laissant une bande de peau verte, une bande de chair blanche et ainsi de suite…Coupez-la en cubes que vous allez faire cuire à l’étouffée avec un peu d’huile d’olive au fond de la casserole. Cuire à l’étouffée cela revient à dire cuire à feu doux sans eau ou presque,  mais il faut surveiller de près… La courgette s’attendrit, rend son eau qui se réduit au fur et à mesure de la cuisson. A la vapeur ? Oh oui ! Pourquoi pas, c’est à essayer, mais il ne faudra pas faire égoutter la courgette après cuisson, pour qu’elle garde son eau et son parfum.

Vous avez un bon bol d’un reste de riz déjà cuit ? C’est parfait ! 5 ou 6 œufs, 2 ou 3 cuillerées de crème fraîche, 1 boite de ce fromage frais de chèvre : le Chavroux. Je n’avais que du gruyère râpé sous la main : 4 généreuses pincées, c’était la bonne dose ! Sel,  piment d’Alep (chez l’Arménien du coin !) ou piment d’Espelette. 1 ou 2 gousses d’ail émincé. Allez au jardin cueillir un bon fagot de ciboulette, un peu de persil, et surtout plusieurs tiges d’estragon aux belles feuilles. Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de menthe… Sinon allez dans le jardin du voisin ou de la cousine ! Ou au marché. Surtout ne soyez pas avare sur la quantité !

 

Préchauffez votre four à 200°.  Dans une terrine, mélangez vigoureusement à la fourchette la courgette cuite, le riz cuit, le Chavroux ou le râpé, la crème, les oeufs entiers, les épices. Ciselez pas trop finement toutes les herbes fraîches, effeuillez le thym, la gousse d’ail. Mélangez encore. Versez le tout dans un moule à Pyrex et enfournez. Four pas trop chaud pendant 30 à 40 minutes, puis four 220 ° pendant 10 minutes. Surveillez bien, car les indications de T° que je vous donne sont à revoir en fonction de votre propre four. Je n’ai qu’un petit four qui ne chauffe sans doute pas autant que les grands fours…ça ne doit pas dorer ou à peine ! mais être cuit, moelleux et frais en bouche à cause du mélange des herbes ! Laissez refroidir pour déguster à t° ambiante, ou tiède ou passé au frigo. Mais dans ce cas je crains que les saveurs des herbes s’atténuent au froid…C’est vraiment très simple, moelleux, nutritif mais pas bourratif, et pas onéreux du tout !!! Une prochaine fois, j’essayerai le même mélange courgette/riz en ajoutant une ou 2 boites de saumon en conserve avec un peu d’oseille ciselée, sans menthe ! Ou bien un mélange thon/tomates bien mûres avec l mélange courgette/riz.  Pour accompagner un barbecue, ou pour faire la base d’un pique-nique ça doit être super !

 

 

Toute légère et fraîche.

 

Si vous avez une grosse mémère courgette qui a poussé bien planquée sous une feuille, c’est idéal ! Elles ne coûtent pas cher au marché, achetez-la à condition qu’elle n’ait pas un âge très canonique TERRINE RIZ-COURGETTE

! Ou bien cette matrone courgette vient de votre jardin ou de celui d’un voisin qui se demande bien ce qu’il pourrait en faire ! Si la peau est très épaisse, il faudra l’éplucher. Sinon épluchez-la en laissant une bande de peau verte, une bande de chair blanche et ainsi de suite…Coupez-la en cubes que vous allez faire cuire à l’étouffée avec un peu d’huile d’olive au fond de la casserole. Cuire à l’étouffée cela revient à dire cuire à feu doux sans eau ou presque,  mais il faut surveiller de près… La courgette s’attendrit, rend son eau qui se réduit au fur et à mesure de la cuisson. A la vapeur ? Oh oui ! Pourquoi pas, c’est à essayer, mais il ne faudra pas faire égoutter la courgette après cuisson, pour qu’elle garde son eau et son parfum.

Vous avez un bon bol d’un reste de riz déjà cuit ? C’est parfait ! 5 ou 6 œufs, 2 ou 3 cuillerées de crème fraîche, 1 boite de ce fromage frais de chèvre : le Chavroux. Je n’avais que du gruyère râpé sous la main : 4 généreuses pincées, c’était la bonne dose ! Sel,  piment d’Alep (chez l’Arménien du coin !) ou piment d’Espelette. 1 ou 2 gousses d’ail émincé. Allez au jardin cueillir un bon fagot de ciboulette, un peu de persil, et surtout plusieurs tiges d’estragon aux belles feuilles. Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de menthe… Sinon allez dans le jardin du voisin ou de la cousine ! Ou au marché. Surtout ne soyez pas avare sur la quantité !

 

Préchauffez votre four à 200°.  Dans une terrine, mélangez vigoureusement à la fourchette la courgette cuite, le riz cuit, le Chavroux ou le râpé, la crème, les oeufs entiers, les épices. Ciselez pas trop finement toutes les herbes fraîches, effeuillez le thym, la gousse d’ail. Mélangez encore. Versez le tout dans un moule à Pyrex et enfournez. Four pas trop chaud pendant 30 à 40 minutes, puis four 220 ° pendant 10 minutes. Surveillez bien, car les indications de T° que je vous donne sont à revoir en fonction de votre propre four. Je n’ai qu’un petit four qui ne chauffe sans doute pas autant que les grands fours…ça ne doit pas dorer ou à peine ! mais être cuit, moelleux et frais en bouche à cause du mélange des herbes ! Laissez refroidir pour déguster à t° ambiante, ou tiède ou passé au frigo. Mais dans ce cas je crains que les saveurs des herbes s’atténuent au froid…C’est vraiment très simple, moelleux, nutritif mais pas bourratif, et pas onéreux du tout !!! Une prochaine fois, j’essayerai le même mélange courgette/riz en ajoutant une ou 2 boites de saumon en conserve avec un peu d’oseille ciselée, sans menthe ! Ou bien un mélange thon/tomates bien mûres avec l mélange courgette/riz.  Pour accompagner un barbecue, ou pour faire la base d’un pique-nique ça doit être super !

 

 

Toute légère et fraîche.

 

Si vous avez une grosse mémère courgette qui a poussé bien planquée sous une feuille, c’est idéal ! Elles ne coûtent pas cher au marché, achetez-la à condition qu’elle n’ait pas un âge très canonique TERRINE RIZ-COURGETTE

! Ou bien cette matrone courgette vient de votre jardin ou de celui d’un voisin qui se demande bien ce qu’il pourrait en faire ! Si la peau est très épaisse, il faudra l’éplucher. Sinon épluchez-la en laissant une bande de peau verte, une bande de chair blanche et ainsi de suite…Coupez-la en cubes que vous allez faire cuire à l’étouffée avec un peu d’huile d’olive au fond de la casserole. Cuire à l’étouffée cela revient à dire cuire à feu doux sans eau ou presque,  mais il faut surveiller de près… La courgette s’attendrit, rend son eau qui se réduit au fur et à mesure de la cuisson. A la vapeur ? Oh oui ! Pourquoi pas, c’est à essayer, mais il ne faudra pas faire égoutter la courgette après cuisson, pour qu’elle garde son eau et son parfum.

Vous avez un bon bol d’un reste de riz déjà cuit ? C’est parfait ! 5 ou 6 œufs, 2 ou 3 cuillerées de crème fraîche, 1 boite de ce fromage frais de chèvre : le Chavroux. Je n’avais que du gruyère râpé sous la main : 4 généreuses pincées, c’était la bonne dose ! Sel,  piment d’Alep (chez l’Arménien du coin !) ou piment d’Espelette. 1 ou 2 gousses d’ail émincé. Allez au jardin cueillir un bon fagot de ciboulette, un peu de persil, et surtout plusieurs tiges d’estragon aux belles feuilles. Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de menthe… Sinon allez dans le jardin du voisin ou de la cousine ! Ou au marché. Surtout ne soyez pas avare sur la quantité !

 

Préchauffez votre four à 200°.  Dans une terrine, mélangez vigoureusement à la fourchette la courgette cuite, le riz cuit, le Chavroux ou le râpé, la crème, les oeufs entiers, les épices. Ciselez pas trop finement toutes les herbes fraîches, effeuillez le thym, la gousse d’ail. Mélangez encore. Versez le tout dans un moule à Pyrex et enfournez. Four pas trop chaud pendant 30 à 40 minutes, puis four 220 ° pendant 10 minutes. Surveillez bien, car les indications de T° que je vous donne sont à revoir en fonction de votre propre four. Je n’ai qu’un petit four qui ne chauffe sans doute pas autant que les grands fours…ça ne doit pas dorer ou à peine ! mais être cuit, moelleux et frais en bouche à cause du mélange des herbes ! Laissez refroidir pour déguster à t° ambiante, ou tiède ou passé au frigo. Mais dans ce cas je crains que les saveurs des herbes s’atténuent au froid…C’est vraiment très simple, moelleux, nutritif mais pas bourratif, et pas onéreux du tout !!! Une prochaine fois, j’essayerai le même mélange courgette/riz en ajoutant une ou 2 boites de saumon en conserve avec un peu d’oseille ciselée, sans menthe ! Ou bien un mélange thon/tomates bien mûres avec l mélange courgette/riz.  Pour accompagner un barbecue, ou pour faire la base d’un pique-nique ça doit être super !

 



15/07/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres