marie-martine mestre

TROIS BONNES SOUPES qui font du bien

 

 

Ce n’est pas parce qu’on est devenu grand qu’on ne mange plus de soupe !!!

Une bonne petite soupe maison, ça permet de se réhydrater, car mine de rien avec le froid dehors et le chauffage à la maison, on se déshydrate… ça permet aussi de refaire le plein en sels minéraux de toutes sortes dont notre corps a bien besoin, d’avoir des fibres pour nous aider à…bien aller  !!! Oui, vous savez ce « Vous allez bien ? » dans les temps plus anciens demandait vraiment si on allait bien …au fond du jardin dans le petit lieu joliment appelé « le cacadou » en Ardèche !!!  Enfin il parait, mais j’ai une tendance à le croire….

 

Bien sûr on peut préparer chaque soir la même soupe, mais ça devient un peu lassant à la longue…Alors voici 3 bonnes soupes faciles à préparer et vraiment délicieuses… Testées maison alors que dehors le thermomètre flirte avec le zéro…Pour 4 environ, à chaque fois.

 

 

 

SOUPE POTIRON CAROTTES  FARINE DE CHATAIGNE

 

Prenez un bon kilo de potiron, ces bonnes vieilles courges qui se prélassent dans les champs vers la fin octobre, oranges comme des couchers de soleil…Choisissez de la courge qui ait une chair de vraie couleur orange, avec une peau un peu marron, (je crois bien qu’on les appele « muscade » par ici) pas trop épaisse pour ne pas risquer de se couper en forçant pour la trancher…Donc tranchez votre courge sur un planche à découper, et laissez en attente.  Epluchez 2 belles carottes que vous couperez en rondelles avec de les faire revenir avec deux beaux oignons émincés. A l’huile d’olive… Quand les carottes et les oignons ont un peu doré et que ça sent bon, ajoutez les cubes de courge, tournez un peu, ajoutez 1 l 300 d’eau environ, du sel, de la magie ( !) du poivre… laissez cuire 30 minutes… Ajoutez de la farine de chataigne, env. 2 grosses cuillerées à soupe ou plus si vous voulez un bon velouté moelleux… tournez, une minute ou deux, puis mixez avec le pied plongeur… Un peu de crème fraîche… c’est trop bon !!! Servez le velouté bien chaud. Pourquoi pas avec un petit hâchis de feuilles de céleri bien vertes, sur le dessus des assiettes.. Mais vraiment un soupçon pour la délicatesse du parfum quand on dépose l’assiette à votre place, sans vraiment donner du goût !

 

 

VELOUTE DE CHOU-FLEURS,  DE CAROTTES ET DE MÄCHE 

 

Vous ne trouverez pas plus simple à cuisiner !

Lorsque vous ferez cuire un chou-fleur, gardez quelques bouquets crus, la queue et les petites feuilles vertes,  puis le bouillon de cuisson du légume,  vous allez en faire une bonne soupe !

Dans la casserole du bouillon détaillez les quelques bouquets réservés, nettoyez la base de la tige, et découpez la en petits cubes en enlevant ce qui pourrait être dur à cuire, ajoutez les petites feuilles vertes, un bouillon de poule, 1 pomme de terre en cubes ; 1 grosse carotte coupée en rondelles, un peu de sel et de poivre.  Faîtes cuire le tout une petite demi heure, ajoutez  6 ou 7 bouquets de mâche qu’on appelle de la doucette dans certaines régions, cuire encore 5 minutes et mixez… Un peu de crème fraîche au moment de servir, et vous allez vous régaler car cela donne un potage très fin au goût !

 

 

VELOUTE DE TOPINAMBOURS

Celui la, c’est le clou de la série !!! Une merveilleuse découverte !

Bon, les topinambours, vous en avez sans doute déjà entendu parler… Un légume qui a permis à une foule de gens de manger presque à leur faim pendant la guerre. Un bulbe qui une fois planté en terre vous donnera des fleurs jaunes perchées au sommet de grandes tiges de bien 1 m de haut, et va se propager à toute allure pour vous donner quantités de bulbes de la grosseur d’un œuf, brun rosé à l’allure un peu écailleuse. Ça pousse à peu près partout,  des amis en ont au fond de leur jardin à plus de 1000 m d’altitude !

 

Donc pour 4 personnes :

500 gr de topinambours frais  -  1 cc de miel de tilleul par exemple, en tout cas pas trop fort  -  1 cc de curry en poudre  -  1 tablette de bouillon de poule  -  ½ litre d’eau  -  ¼ de litre de crème fraîche fluide  -  1 pincée de bicarbonate de soude….

 

1ère opération : éplucher les topinambours. Si vous les avez trouvés bien frais (luisants et de jolie couleur) au marché ou dans certains super, vous n’aurez pas de mal à le faire. Rincez-les puis épluchez les comme des pommes de terre sans trop raffiner, car il faut qu’il y ait encore un peu de peau pour aviver la saveur du velouté…

2ème opération :Coupez les bulbes en tous petits morceaux, et faîtes les dorer dans un mélange d’huile neutre et de beurre. Quand ils sont un peu dorés, ajoutez le curry et le miel, remuez bien en veillant à ce que cela caramélise légèrement mais ne brûle pas… Mouillez avec l’eau,  amenez à ébullition, ajoutez le bouillon de poule et la crème liquide. Remuez doucement pour bien mélanger, vous pouvez alors ajouter la pincée de bicarbonate de soude… laissez cuire gentiment pendants une demi heure et mixez…. Vos pailles vont fondre d’émerveillement devant la douceur et la finesse de ce velouté !!!

 

J’adore les topinambours, cuits à l’eau salée avec leur peau, 45 minutes environ…Rincés à l’eau frâiche je les épluche et les coupe en fines tranches que j’assaisonne d’une petite sauce à huile d’olive, vinaigre, sel, poivre et un peu de sauce soja… Quelques tiges de ciboulettes ou d’oignons frais coupées finement… cela fait une salade délicieuse au petit goût de fond d’artichaut…

 

 

 

 

 

 



06/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 178 autres membres