marie-martine mestre

SOLIDARITE

La première chose que je fais le matin, c'est de prendre les deux coupelles des chats qui ont décidé que c'est chez moi qu'ils habitent.

Cela fait déjà deux ans pour Dioule, la jolie petite chatte blanche et grise, très élégante et gracieuse dans ses attitudes, dans sa manière de se poser pour observer quelque chose, ou de se mettre en état d'écoute de ce qu'elle perçoit plus loin, petit museau rose et moustaches frémissantes.... Dès que j'ouvre la porte, sans même me  saluer, elle fonce vers sa coupelle au pied de l'évier, et si je ne l'ai pas encore remplie, elle réclame son repas en miaulant...  Quant à Puma, cela fait juste un an qu'il vient, assez timide et circonspect. Au début, pas question de l'approcher, il voulait juste de quoi manger, attendant à distance prudente qu'enfin je lui donne de quoi...  Puis il s'est peu à peu enhardi me regardant de ses grands yeux mystérieux, osant venir flairer sa coupelle dès que je la déposais sur le seuil... Et moi, je me suis enhardie à poser doucement ma main sur son dos....Il avait un petit sursaut, mais ne fuyait plus... Et même en arrivant près de sa coupelle il s'est mis à attendre mes caresses avant de prendre la première bouchée de sa pâtée... Les semaines passaient et j'ai découvert que Puma est un chat, un mec, un beau matou qui devient bien costaud... Il adore se frotter dans mes jambes, marcher à travers la cuisine entre mes pieds du même pas que moi ! c'est parfois un peu embarrassant, mais en même temps ça m'amuse et je joue ainsi avec lui... quand je lui prépare sa pâtée assise devant la table, il se dresse sur ses pattes , s'étire jusqu'à approcher sa belle tête de la mienne en me faisant un gros calin sur la joue, en se tortillant de plaisir aux petits mots gentils que je lui dis....Dioule par contre, n'est pas très caline car je crois bien qu'elle a été un chaton très tôt jeté à la rue, qui a dû se débrouiller comme elle a pu, se planquer et chaparder dans les poubelles pour survivre et n'a pas connu les attentions d'une maman chatte...Mais tout de même, son bonheur à elle, c'est de venir se blottir contre moi quand je fais la sieste sur le divan de mon bureau... Ronronnements à volonté et petite truffe fraîche dans mon cou, yeux mi-clos !!! La vie s'est ainsi organisée avec "mes" deux chats !

Une foule de chats voudraient bien venir profiter des repas, de la fraîcheur du carrelage de la maison en été ou de la douce chaleur des couettes et des coussins durant l'hiver...

Mais je ne veux pas, absolument pas, que d'autres chats s'incrustent ! Il me faut me gendarmer et rester très vigilante. Car ils sont rusés, ces filous, et j'ai beau leur dire fermement "allez ailleurs vous trouver une maison accueillante", rien à faire... ils guettent et rôdent alentour, planqués dans les bambous du jardin, dans les moindres recoins repérés par ces petits félins.  Il y a quelques jours, je dépose la coupelle de Puma à l'endroit habituel dehors... Il commence à manger, un chat sauvage vient se faufiler pour manger avec lui..Bien sûr je le chasse.  Au bout de quelques jours de ce manège, je m'aperçois que Puma cesse de manger quand je chasse l'intrus, et s'en va avec le chat tigré à la mine chafouine... Et finalement, Puma s'est mis à rester assis à côté de sa coupelle, me regardant droit dans les yeux avec l'air de dire "Il a faim, lui aussi. Et je ne mangerai pas tant que tu ne le laisseras pas manger"... ça a duré 3 jours, la coupelle restait pleine jusque tard dans la matinée...Finalement, j'ai laissé arriver le chat squatteur et Puma partager sa nourriture avec lui... Puma ne pouvait pas se voir autrement que solidaire de ce matou affamé, l'accueillant avec l'air de trouver que c'est bien normal de partager puisqu'il y a ce qu'il faut, nécessaire même...Je dois dire que ça m'a troublée, je pensais bien sûr à tous ces êtres affamés, en insécurité de par nos villes, qu'on appelle des migrants...

Pour la petite histoire, je ne vois plus le matou tigré... il a dû migrer vers une coupelle et une moquette plus accueillantes....Mais c'est vrai que je reste très touchée par la générosité accueillante de Puma....



14/11/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres